Tout me dit que c’est elle,

Pareil à une statue de pierre.

Elle se tais…

Et pourtant les façons de faire,

Me rappelle ce qu je sais d’elle.

Elle me torture l’esprit,

Gestes lents, lancinant,

Jusqu’où?

Jusqu’à quand?

Je l’attend en vain.

Et pourtant nos esprits se cherchent,

S’en mêlent, je crois…

A quand la délivrance.

Ses sourires, se regard, sa voix...

J’attend le jour où l’on se reverra