l'oreille gauche

J'l'ai léchée,  machée, régulièrement.

Cette douceur et se goût,

que j'ai oublié.

Mon pouce dans la bouche,

l'autre serrant ou caressant ses poils artificielles.

Elle était toujours contre moi...me reposait, me réconfortait me calmait

Surtout la nuit.

Seul elle me rassurait.

Elle m'a duré longtemps et je l'ai baladée partout.

Je lui ai aussi laissé mes larmes,

et son odeur restera toujours en moi.