La distance se répète

Est-ce que je m'en rappelle?

Elle est chaude et douce,

Mais ce n'est qu'un rêve.

Est-ce que la réalité m'apparaîtra?

Cette image d'orée qui devient de plus en plus fugace.

Je me perd et mon passé s'éternise comme figé dans la mort.

La vie s'évapore, et ne cesse de m'envahir.

A quand cette bulle d'aire?

qui pourra peut-être me rétablir.

J'espère mais la réalité est vive et rude,

je m'enfonce de jour en jour encore plus.

Je m'enlise et devient fataliste peut-être est ce le seul moyen de passer.

Et je regarde la distance parcourue, le fond est noir, je continu.