27 juillet 2010

L'ENTEREMENT

Les cloches se mirent à sonner à toutes volées vacarme, panique , aveugle. Vite fuir, mais je ne peux... Dehors les nuages Des hommes en gris guidaient la noir procession Ils passèrent au pied du crucifix croix de bois Ouvrirent le portail Croix de fer les suivre vite, c'est l'enfer. Un cheval horrifié tirant la charrette, guidé par la mort passa derrière moi. Elle portait la caisse, le cercueil. Que le déposa dans ce trou encore vide. Plus un bruit J'en profitais pour m'approcher Les trois barbus répétèrent le... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2010

CEREMONIE

Le plus grand avait la barbe le plus petit aussi Lieu clos Humidité Nos corps retrouvèrent peut à peut leurs esprits. L'homme moyen brula de l'encens Le doyen entama un psaume. Ils l'avalèrent, Pour enfin le régurgiter en choeur. Litanie amère. Ecoeuré je me retourna Voix haineuse Un homme au béret à travers le batiment cria: « Hip! Hip! Hip! » Des cris de joie « hourra! » Le bedeau arrivé dit: « ils sont là » Finissant  sa phrase essoufflé Ils savaient tous ce qu'ils avaient à faire chacun des participant... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

LE PRÊTRE

Une étoile Scintillement Signal nocturne Perchée sur la charpent d'une grange On distingait quelques santons jetté là à la hâte. La pluie tombe, une bougie s'éteigni cette scène m'opréssais. Baillement intérieur Fatigue refoulée? Nerveux? Une chais dieu, un prioire me tendit les mains m'invitant à m'assoire Je m'assoupi l'espace s'un soupir. Tel une masse vidée... Le vole d'une colombe les vocifération du prêtre: « La paix oiseau blanc! » me réveillèrent La chaise m'avait courbé le dos mes genoux me faisait mal ... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

VAMPIRE

Dressé dans le trêfond Une croix las Mes ailes m'abandonnèrent chute, déséquilibre Dans cette espace étouffant je n'osais plus bouger. L'écho se tu. Peur d'un nouveau sort Devoir, ordre, contemplation, j'observais, la grâce des pierres sèches L'harmonie des voutes. (toujours à la recherche de la clef). Aucune âme vivante dans cette chapelle. Où reposent mânes déchues. Je n'avait rien à perdre J'étais prêt à défier ce lieu Mes pas raisonnèrent, se montrèrent devant moi Un rideau, l'ombre J'entrebâille cette... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

LE CORBEAU

Elle fini par s'engouffrer dans le noir d'un vieil couloir Les pas succédaient à d'autres pas refoulant l'épaisseur de la nuit La pluie l'asphalte Sources lumineuses rythme des gouttes J'accélère mon vole vitesse Battement d'aile Lueur de la lune Mal, maux le vent méchant Le cri d'une cloche un courant d'aire Je crève l'oeil de boeuf. Trop tard, aïe! Je me retrouvais dans une vaste bâtisse tout illuminée. L'intérieur était ouvert chaleureux mais ne remplaçait pas mon nid, mes oeufs.
Posté par pruvots à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

LA FOLIE

Hé! écoute toi! Avant de prendre ma becquée Il faudrait que tu m'offres un crocodile Suintement mélodieux, gifle l'espace. Rires L'oisillon tomba de son nid, l'élan était coupé. Non! Il faut continuer d'avancer Avance! Un seul but, ancré dans son crane. Trouver ce présent. Je marchais désorienté, transit de froid dans des lieux inconnus aux milieu étranger L'image première du bec souriant me tourmentait.
Posté par pruvots à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2010

LES COCOTTES

Faim d'après-midi d'hiver Passage sombre, ballade éternelle de l'envi... Des deux cotés alignées, les poules de la nuit, attendent. Tout comme moi ils osent déambuler, ambiance détournée. Derrière les néons bleutés portes roses, déboussolés Je m'en approche Dans un entre baillement une cocotte bien dodue faisait mine de m'attendre Nue, elle me chuchota douces phrases qui me grisa Visage rougie enflammé Pas une, mais deux la poule j'me la suis faite. Contre deux bouts de papier froissés trouvés dans le fond d'une... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

SOMBRE ALCOOL

Reflet du verre qui dans mon oreille tinte. Lumière blafarde d'un sourire pincé. Regard embué de cet univers tassé, dont le liquide rouge à l'âme feinte.   Collé à ma bouche, il caresse ma gorge Aspiré dans mon sein, réchauffe ma force. Ce goût me fauche, j'appelle mon carrosse. Dans l'esprit adroit, le délire se forge?   A peine levé toutes choses envolées Bruit, couché à terre, je suis tombé Pavé gris, pierre noire, tout est retourné.   Ma tête aux éclats d'un vertige passé Ma bouche sèche, avide à la... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

21 Regard de cocker au oreille redressées A la gueule entr'ouverte à la papatte hébétée du méchanisme incessant du bonjour, du bonsoir. Happé et renouvelé.
Posté par pruvots à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

15 Une trace de sang avide s'écoulait devant les passnts. D'un « gluap's » soupir, elle déglutât la vie. Cetains avalèrent leurs salives, d'autres hapèrent le vide.   16 Ciseaux D'un pincement grinçant, déchire, gratouille la feuille, d'une coupe vive.   17 D'un appelle craintif, la poubelle cligne du couvercle. Al'approche d'une carcasse de poulet, Je la lui lance d'un coup de siflet.   18 Un chameau fou, de son cou, cherchait la bosse de son crane. Il n'en trouva qu'une dans son dos... puis... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]