21 août 2010

FIN DE PARTY

La terrasse encore humidescintille dans le jardinLes spots tracent des diagonales allant du rouge au blancen passant par le noir de la nuit.Son visage lumineuxformait une ombre démesuréeDigne de son regard acéréil avance dans l'herbe mouilléesAu dessus de la fontaineDes éclats de lumière ricochent.Serpentin confètis, restent éphémèrerecouvrent fleurs et arbres.Maintenant tout est calmeLe bruit des enceintes on cesséesLe boucan des gens sont passé dans le tempsSeul le bruissement d'un mulot dans la haie,se glisse entre les feuilles,... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2010

LE MONDE A EN PLEURE

Rire désespéréderrière le maquillage habile.La face hilare contemple les beaux jours.Ils ne se rêvent plusIls se comptent à la pelleL'appel désespéré revient comme une complainte.Il se marre.D'ailleurs pourquoi s'en faire.Émerveillement.Un monde d'orée nous entoure.Le long des farandoles, des éclats de joies pétillent l'aire.Chaleur, bonheur sont à la fêteFaite attention, le désespoir nous guette.Mais qu'importe l'oiseau du bonheur, avec son faux becses habits aux milles couleurs vivespiaille pour nous.Il chante, enivre nos oreilles,... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2010

L'ANGOISSE DE L'ACCOUCHEMENT

Une masse informe sombrait en rythme dans l'ombre du drapé. Comme à la crié le son sortie: « Vous dormez? » Le cri cassa la respiration trop lourde Quelque chose bougea allait-il ou allait-elle lever le voile? Une personne sortie de dessous le drapé puis une autre et une autre et encore une autre... ...file inintérrompus Question? Pouvait-il tenir tous dehors? Réponse Données insuffisante. La cascade des corps continuaient à s'échapper dans l'aire du temps. corps déambulant dans mon lieu le néant. La toile rêche fini... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 03:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]