26 septembre 2010

TROP TÔT... TROP TARD.

Perdu à jamais dans les limbes. L'homme enfant esseulés retiré de la vie, semble se confondre dans la nature d'un ciel effacé. A quand 'atterrissage Le retour sur la terre tant convoité. Les vents le retiennent dans l'aire Il a l'aire de si plaire. Pourtant il continu de vivre Même si semble t-il, le destin le lui a volé. Son regard s'ouvre au monde qui l'entoure Ses rêves flottent comme en pleine mer Son esprit nomme ses nouvelles sensations pendant que sa main cherche le plus fidèlement à les retranscrire Son esprit... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]