10 octobre 2010

FOLIE

Comme dans un asile,Impression hystérique.Boite sans fond,Où s'enfonce les démonsLa tête de l'"empaillé",Se cogne une dernière fois,Contre un mur invisible.On peut lire sur son crâne rasé,Imbibé dans ses pansements;Du sang...La dernière goutte tombe.Larme salée de l'oeil hébété.
Posté par pruvots à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2010

BANLIEUE

Venir se noyerdans l'opacité des immeubles neufs.Attiré par des myriades de lumières.La nuit ballade ses ombres,La nuit ballade ses ombresdans un dernier cri,L'écho s'étouffeContre les barrières qui l'entoure.
Posté par pruvots à 20:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]