Harmonie inactive,

Au sein même de la beauté

Assouvie toute tranquille

La chaire de mes pensées

 

Barrage rouge

Repose le long du Nil voilé

Sa bouche d'écume douce

Au relief inachevé.

 

L'ironie contourne l'oeil

D'un mince filet noir

souligne l'île bleutée,

Qui coule sans répit.

 

La terre inachevée

Semble perdre pied,

Submergée comme noyée,

Elle se laisse flotter.