Rire désespéré,

Derrière le maquillage habile.

La face hilare,

Contemple les beaux jours.

Ils ne rêvent plus.

Ils se comptent a la pelle.

L'appel désespéré,

Revient comme une complainte.

Il se marre,

D'ailleurs, pourquoi s'en faire.

Emerveillement.

Un Monde d'orée nous entoure.

Le long des farandoles,

Les éclats de joie pétillent l'aire.

Chaleur, bonheur sont à la fête.

Faite attention,

Le désespoir nous guette.

Mais qu'importe,

L'oiseau du bonheur,

Avec son faux bec,

Son habit aux milles couleurs vives,

Piaille pour nous.

Il chante, en ivre nos oreilles,

De sa mélodie sereine.

Reine de ma vie.

Envie désespérée de crier,

L'Espoir...