Flamèches flamboyantes

Tel un miroire

Diffusent l'ombre claire de ta chaire

Frôle ta conscience

Dorloté par les phantasmes sacrés

Où roulent ensemble

L'amour factif de cet esprit gitan qui m'anime

A travers l'éclat de tes yeux bleus.

Tirant la roulotte

L'autre dormant au château

L'espace est grand

La route est vaste

Reflets des ses flammes

Qui me brulent les yeux

Notre fumée monte aux cieux

Comment nos âmes restent pieuse?

Assis tout les deux au coin du feu.