Il recherche le son qui fera vibrer l'arc,

Celui de l'angelos de l'amour.

Quelques pas dans la rue,

Vue, reconnue.

Il se tourne.

Où plutôt non elle se retourne,

Féérie de l'écrit.

L'entrâve de ses bras,

N'est pas comme dans son rêve.

Pourtant elle s'accroche pour coller à sa vie.

Il veut respisrer!

Pensant en fermant les yeux,

Qu'il ferait ça, et ça!

Pour lui plaire.

Une fois ses yeux ouverts

il bat de l'aile, désepère,

Et prend sa voiture.

L'amour est pour lui comme un sens giratoire,

Mais toujours, il le conduit vers un sens interdit.

Que dire?

Rouler vite?

Triste vie sans stationnement

Où l'impossible est de klaxonner.

Car toujours trop prêt d'un hospital?

Il limite sa vie à l'univers clos,

A son habitacle, m' « autoriser!» .

Chacun suit son chemin,

Lui écrit le sien,

Le trâce dans le goudron,

Nicotine fumée acre,

Maintenant crache...

Regard vide,

La nuit passe derrière son parbrise.

Il rêve d'un à prêt.

Elle l'aime.