L'homme dégarni,

S'extirpe de son siège

Il semble guetter par la fenêtre.

Paysage urbain, rien...

Il se retourne et se dirige vers la porte.

Trois pas, un bruit de voiture.

Sur la route passe une DS... passe.

Il se détourne.

Sa main se pose sur la rambarde.

Un mugissement de mobylette l'arrête.

Le bruit entre dans la pièce.

Le bolide file.

La fenêtre toujours ouverte,

Laisse passer un courant d'aire.

Il se rassoit.

Peut-être qu'il y aura...

Un gazouillement d'oiseau travers l'aire.

Puis à nouveau rien.

Le temps passe,

Il y a bien quelques piétons.

Mais ils ne font que traverser.

Les lampadaire s'éclairent, la nuit est tombée.

Pourtant il reste,

Car il a peur de quitter sa chaise,

Et de ne plus pouvoir voir le spectacle de la rue.

Perpétuelle scène de sa vie quotidienne.