Ecorché mais vivant,

Il résiste aux lames de fond.

Il remonte à la surface,

Nage jusqua la baie des anges.

Là, il sait qu'il sera sauvé,

Car la beauté de cette plage,

Devant l'éternité, le soulagera de sa douleur,

Qui lui tient le corps et l'esprit.

Dans cette baie ils seront plusieurs

Il ne sera plus seul,

Et peut-être même l'espoir d'avoir

Enfants et passe temps.

Se sera comme prendre des vacances

Entre ciel et eau, sur une plage au sable chaud,

A l'aire tiède d'un alizée marin.

Il pensera à d'autre,

Il ne sera plus seul.

Certes la vie ne sera pa s toujours rose.

Mais il construira quelque chose,

Dans cette vie qui lui paraissait si morose.