30 mai 2018

ET CE QUI EST PRIS EST PRIS

Dans le fond rien n'est pareil seul compte la distance entre elle et moi J'aime j'attire j'atise cette passion qui nous sépare qui fait feu en moi Mille eu une fois je lui dit mon amour A chaque fois elle me répond Moi aussi mon amour Et j'y crois dure comme fer Alors je cède et lui promet un cadeau tout cela pour lui montrer mon affection certe à notre manière nous faisons l'amour je prends du plaisir grâce à elle et j'espère que c'est réciproque Ma belle Mon unique ma douce Pour toujours
Posté par pruvots à 06:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2018

NOTRE PROGENITURE

L'envie était de dire les choses A propos d'elle De moi De ne plus penser que à toi Pourquoi toi? Pour elle Pour moi Pour toi ma futur fille, et ou mon futur fils L'avenir nous le dira j'attends déjà depuis trop longtemps ce moment là et je sais que grace à elle celle que j'aime mon rêve se réalisera Il prendra vie Fera de moi un père Pour toujours, et j'en serais fier
Posté par pruvots à 05:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2018

JE FAIS AVEC

La passion n'a Pas de demi-mesure Cela ne dépendais pas de moi C'était là avant Je ni suis pour rien Peut-être que cela ne devait pas arriver Mais cela à eu lieu je ne m'en veut pas J'ai tout donné et on ne ma rien rendus de concrêt Encore une fois je n'attendais rien L'important c'est de donner Certes j'ai ressus de l'amour ou des sensations agréable à me faire jouire dans mon lit et je continus de recevoir souvent la nuit ses sensations affective C'est peut-être pour cela que je l'aime encore L'aime virtuellement ... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 05:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2018

SEPARATION

Un,deux, trois Tout dans la main quatre, cinq, six, je pense que c'est fini Notre dialogue à pris fin je ne sais plus quoi te dire et de toute façon je pense que tu ne m'écoutes plus Nous en sommes là et j'en suis las sept, huit , neuf, je te dirai plus rien car notre dialogue entre nous est vide de sens à présent. Je reste serein je ne te tiendrai plus la main dix, onze, douze c'est fini treize, qutorze, quinze pourquoi continuer de compter.
Posté par pruvots à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2018

OUI J'AI PEUX D'ESPOIR

Dans l'insouciance du passé le regard s'illumine situation inatendus la main trace d'un geste large un signe de croix souvenir, délire religieux angoisse forte la folie me gagne la maladie est là Avoir vécu cela à détruit ma vie et depuis je ne cesse de reconstuire mais tout est contre moi notamment la solitude de mon expérience vécu et cette voix dans ma tête Qui est-elle ? J'ai souvent pensé que c'était toi Elle, mon ressenti, mes fantasmes mais ai-je vraiment la preuve de cela ange ou partenaire virtuel ... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 01:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2018

LE FRANCE

Je jette l'ancre le cargo stabilise je jette l'encre sur la feuille une trace noir Le papier est froissé l'eau bleu ondule les hublots 10 ronds sur la coque la fumée sort des cheminées il est à vapeur celle-ci ce confond dans les nuages blanc et les petits carreaux de la feuille de papier ciel azur ou peinture bleu claire différent de la mer bleu foncé je trace des personnages sur le pont du navire passager à peine ébauché Donne un aire plus humain à ce dessin allongé sur des transats les habits multicolore contraste... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]